Remarques complémentaires

Attention aux faux bourbiers!

C’est quoi un faux bourbier? C’est quand la piste parait normale alors qu’il y a à sa surface un fine pellicule de glaise comme ci-dessous en Aragon.

A priori la piste semble bonne, mais si l’on regarde de plus près, on remarque sur ma trajectoire que la roue arrière a chassé. Ce n’est pas étonnant vu l’état de mon pneu (ici Mitas E07). la 1200 c’est fait piégée. Moralité, ce n’est pas forcément l’épaisseur de boue qui compte!

Quand ça bloque!

Dernier exemple. Regardez la photo ci-dessous, le TKC80 de la KTM est complètement colmaté de boue si bien que cela frotte sur le garde boue. D’où l’opération démontage de celui-ci. Si d’aventure vous étiez amené à faire de même, prenez garde aux durites de frein. En général elle sont maintenue en place par un passage dans le garde boue. Quand on le démonte elle se trouvent libre et peuvent facilement s’accrocher à une branche ou autre. Pensez alors à les fixer aux tubes de fourches avec un rilsan mais avec suffisamment de jeu, il faut qu’elles puissent coulisser.

Voilà, ce sera tout pour les bourbiers. J’espère que vous aidera à démystifier cette difficulté toujours stressante, surtout au début. En fait rien d’extraordinaire ni d’insurmontable si l’on prend suffisamment de précautions, d’autant plus si vos pneus ne sont pas des plus adaptés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.