Genèse d’une Travel Bike

Lorsque l’on regarde les forums dédiés aux voyages à moto, un des sujets les plus discuté est la personnalisation et l’équipement de la moto.
Aussi, une question se pose?

Peut-on voyager avec une moto d’origine?

Oui, évidemment!
La moto avec laquelle j’ai parcourus l’Europe et le Moyen Orient était une BMW R100 GS. La seule pièce changée était l’amortisseur. L’ancien propriétaire avait monté un amortisseur Fournales au demeurant fort pratique et confortable. Mais s’il ne l’avait pas fait, j’aurais très certainement roulé avec celui d’origine sans problème comme sur mes motos précédentes.

Et pourtant, aujourd’hui j’ai entièrement adapté et personnalisé ma BMW 800 GS.

Pourquoi avoir changé de stratégie?
Malgré les apparences, j’ai toujours appliquer la même règle.

Adapter ma moto uniquement par rapport à mes besoins réels

Il se trouve ici que me besoins ont simplement évolué au fil du temps.

Il faut quand même admettre que les motos actuelles sont très performantes et bien souvent la limite est le pilote et non la machine. Equiper et modifier une moto coute cher. Alors autant le faire uniquement si l’on est sûr que cela sera réellement utile et non par effet de mode ou parce que quelqu’un d’autre la fait.
Personnellement je préfère dépenser de l’argent à voyager plutôt que d’équiper ma moto. Pourquoi installer un gros sabot en aluminium si l’on ne quitte jamais le goudron?

Comment déterminer les modifications et équipements utiles?

En roulant avec votre moto pour déterminer ce qui vous pose problème et pourrait être amélioré.
Vous voulez partir en voyage? Commencez par rouler toute une journée pour voir si le confort (selle, bulle position de conduite) est adapté ou non.
Vous voulez faire beaucoup d’autoroute? Allez tester la protection au vent de votre moto.
L’idée est de partir de votre moto et de voir à l’usage ce qui réellement nécessite d’être amélioré en fonction de vos besoins.
Pour les questions esthétiques, là ce n’est plus rationnel chacun fait ce qu’il lui plait!
A titre d’exemple, voici l’histoire de la mutation de ma GS en travel bike.

Ma GS est aujourd’hui le résultat d’une lente métamorphose qui s’est étalée sur environ cinq années. Elle n’a pas été linéaire mais c’est faite par à coup au fur et à mesure que j’en sentais le besoin.

Je l’ai acheté d’occasion, faiblement kilométré, full options (surtout la plus importante, celle dont je ne pourrais plus me passer, les poignées chauffantes) et équipée de la bagagerie Vario ainsi que d’une bulle très haute. Voilà à quoi elle ressemblait.
Comme je n’ai qu’une seule moto, qui plus ai un trail, il faut qu’elle puisse répondre à tous mes besoins, que ce soit au quotidien pour aller travailler que pour me balader ou voyager.

Première objectif : usage en ville.

Je l’ai équipé d’un top case. C’est l’équipement idéal pour un usage quotidien en ville.

Deuxième objectif : la balade.

La moto était parfaite au quotidien mais dès que je prenais la route la bulle trop haute générait des remous dans le casque et la selle était particulièrement inconfortable. Au bout de 300 km mon postérieur demandait grâce. Je l’ai donc équipé d’un bulle et d’une selle Touratech.


Troisième objectif : voyage sur route

Quand j’ai voulu faire mon premier voyage avec cette moto, je me suis posé la question de comment gérer la navigation. GPS ou smartphone? Ne voulant pas trop dépensé, j’ai utilisé un vieux téléphone et un étui de VTT à 10€ fixé au guidon.
Mais qui dit téléphone dit alimentation. La prise allume cigare d’origine de la GS est trop près du guidon. Quand je braquais à fond, l’étui du téléphone touchait et elle se débranchait.
J’ai donc installé une platine au compteur avec une nouvelle prise.

Quatrième objectif : voyage off road

Qui dit tout-terrain dit protection de la moto et pneus à crampons.
Je l’équipe donc des basiques :
• Sabot de protection aluminium
• Crash bar pour protéger carters et radiateurs
• Filtre à air en mousse plus facile à nettoyer en voyage
• Extension de béquille
• Sélecteur de vitesse repliable
Je lui rajoute aussi un porte paquet à l’arrière plus adapté pour transporté un sac.

A peine équipée que je pars pour une petite virée de quatre jours sur les pistes aragonaises histoire de valider ma nouvelle configuration. Le constat est sans appel :
• La position de conduite debout ne va pas du tout, je suis trop courbé ce qui génère des douleurs dorsales.
• L’étui pour le téléphone parfait pour la route ne résiste pas aux chocs et vibrations de la piste.

Suite à cela j’installe :
• Des cale-pieds rabaissés
• Des réhausses de guidon
• Je change mon support de téléphone

Cinquième objectif : optimisation des capacités off road

Après pas mal de kilomètres dans cette configuration, je souffre de plus en plus du caractère un peu brutal de l’accélerateur qui est plutôt du type on/off ce qui est assez désagréable en tout terrain.
De plus ma moto commençant à accumuler les kilomètres, ses suspensions vieillissent.
J’installe donc une ligne d’échappement Remus et un pignon de sortie de boîte en 15 dents. Cela améliore grandement le comportement de la moto sur le filet de gaz et elle devient beaucoup plus facile à emener dans les passages techniques.
Concernant les suspensions, mes prochains voyages seront dans des régions comportant plus de techniques et moins de pistes faciles. J’ai donc décidé de les upgrader par des suspensions haut de game de chez Touratech.

Aujourd’hui c’est une moto parfaitement adapté à mes besoins du moments. Je n’envisage donc pas d’autres modifications tant qu’elles ne s’avèreront pas nécessaires.

Comment choisir les équipements de confort?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.