Que mettre dans ses bagages?

Bien souvent, une fois le choix de la moto effectué se pose la question de la bagagerie.
C’est juste mettre la charrue avant les bœufs, car comment savoir la contenance des valises à prendre si l’on ignore le volume des affaires que l’on va prendre?

Qui peut le plus peut le moins dit un vieil adage populaire plein de bon sens … mais contreproductif ici! Plus on a de place et plus on sera tenté d’emporter des choses et donc du poids en plus.
Car en voyage, que l’on soit sur la route ou en off road, l’ennemis c’est le poids.
Nombre de voyageurs partis pour un tour du monde abandonnent au fil du temps une partie de leur matériel qu’ils n’utilisent jamais ou si peu que cela ne sert à rien de les avoir en permanence sur la moto.

Il est donc préférable de se pencher d’abord sur la sélection du matériel que vous allez emporter. Une fois le tri effectuer, il sera alors temps d’envisager le bon système de bagagerie.

Comme la place en moto est comptée, il vous faudra choisir. Pour se faire, la question qui vient naturellement à l’esprit est « de quoi pourrais-je bien avoir besoin durant mon voyage? ».
Et c’est à ce moment-là que les ennuis commencent. Pourquoi? Parce que vous trouverez toujours quelque chose qui pourrait éventuellement servir un jour dans telle ou telle situation, surtout avec la mentalité occidentale qui nous pousse à vouloir tout contrôler et tout anticiper pour pouvoir gérer toutes les situations en totale autonomie. Croyez-moi, adoptez ce raisonnement et il vous faudra une remorque à atteler derrière la moto!
C’est la question qu’il ne faut surtout pas se poser!
Mais alors, comment faire?

Il ne faut prendre que les affaires indispensables qui servirons tous les jours (ou presque)

La vrai question n’est donc pas de quoi je pourrais avoir besoin, mais qu’est-ce que j’utiliserai tous les jours?
Réfléchissez de quoi sera fait votre quotidien en voyage, du moment où vous vous levez, au petit déjeuner, quand vous allez rouler, manger, visiter, prendre des photos et finalement vous coucher.

Notez tout ce qui vous semble indispensables sur un papier. Une fois fait reprenez votre liste et demandez-vous comment vous feriez si vous n’aviez pas chaque objet inscrit. Si vous ne trouvez pas de solution, gardez le, sinon éliminez le. Il faudra refaire cela plusieurs fois pour arriver à une liste vraiment optimisée. Si vous manquez d’inspiration aller voir ce que prennent les cyclistes ou les randonneurs, ce sont les rois de l’optimisation des bagages!

A titre indicatif, voici ma liste.

3 caleçons
1 teeshirt moto manche courte (laine Mérinos)
1 teeshirt manche longue et col zippé (laine Mérinos 250gr)
1 chemisette manche courte à la fois « tenue habillée » et pour rouler
1 polaire fine en deuxième couche
1 pantalon de randonné transformable en short
2 paires de chaussettes moto (une fine et une épaisse ou deux fines) en fonction des pays où je vais
1 paire de chaussette basse pour les chaussures
1 bonnet
1 veste en softshell coupe-vent doublée en polaire et étanche en troisième couche
1 paire de chaussure de rando basse et waterproof
1 trousse de toilette
1 serviette de toilette en micro fibre (absente de la photo)

En aucun cas cette liste est une référence. C’est juste celle qui correspond à mes besoins, testée et approuvée entre 0°C et 40°C et pour une durée de quelques jours, quelques semaines ou plusieurs mois. J’ai juste besoin de faire la lessive quand je peux.

Comment suis-je arrivé à cette liste?

En éliminant tout ce que je n’utilise pas régulièrement au cours de mes voyages. A chaque retour je regarde si j’ai transporté des choses inutilement ou que je n’aurais utilisé qu’à la marge. Je les raye alors de ma liste.
En faisant de la sorte, je ne sacrifie pas mon confort mais ne m’encombre pas non plus de choses inutiles.

Mais à trop supprimer, s’il venait à me manquer quelque chose?
Pas de soucis, même perdu au milieu de nulle part on finit toujours par arriver dans un village ou une ville et j’achète ce qui me manquerait. Notamment si j’avais sous-estimé la météo et que finisse par avoir froid, j’achèterais un pull ou autre.

Pourquoi avoir fait ces choix?
Tous mes vêtements sont de couleur neutre et peu salissante pour le côté pratique.
Le teeshirt à col montant sert de première couche en cas de froid, il peut m’arriver de le mettre aussi la nuit si les températures chutent trop.
Je mets la veste en softshell sous la veste de moto par grand vents ou grand froid comme troisième couche. Elle sert aussi avec le pantalon/short et les chaussures le soir au bivouac, camping ou guesthouse. C’est pratique et confortable.
Cela permet aussi d’avoir une tenue « de ville » acceptable en évitant le look cosmonaute de la tenue de moto.

Je privilégie la laine Mérinos par rapport aux tissus techniques car elle est sans odeur, régule mieux la température du corps et ne génère pas de sensation de froid après un effort. Les seuls inconvénients sont le prix et le fait qu’elle sèche moins vite.

Comment plier les affaires?

C’est vraiment très simple, je les roules. Cela prend moins de place et évite de trop les froisser, enfin, disons que c’est moins catastrophique que si tout était en vrac!

Comment estimer le volume?

C’est là aussi très simple. Il suffit de prendre ses affaires pliées et de les mettre dans un ou plusieurs sac dont on connait le volume, soit un sac à dos ou des sacs poubelles. Cela permet d’estimer le volume de la bagagerie dont on aura besoin.

En plus de ce qui précède je prends toujours avec moi :
Lunettes le lecture + étui
Appareil photo + chargeur
Frontale
Couteau
Power bank
Téléphone + chargeur
Petit carnet + stylo 4 couleurs

Pour le reste du matériel, je l’aborderai dans les articles ad hoc :
Matériel de camping
Outillage et pièce de rechange
Trousse de secours

Quel matériel de camping?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.